Le Poil Divin

Coucou à toi, Guerrièr•e du Quotidien et Bienvenue dans ta Série de l’Été !

 

Toutefois, on peut parler de deux belles exceptions à partir de la Renaissance, qui laissait le corps au repos un certain temps…

 

Courant du XVIe siècle, l’Église Chrétienne avait pris tellement de pouvoirs sur les moeurs qu’on pouvait aussi le remarquer dans les habitudes pileuses à ce moment-là.

 

Au début du Moyen-Âge, à la chute de l’empire romain, les habitudes d’épilations des romains se perdirent et la coutume était plutôt de ne pas retirer ses poils. Car les hommes comme les femmes sont à l’image de Dieu (cela valait également pour le maquillage, qui était très mal vu, mais c’est pas le sujet).

 

Pour revenir au XVIe siècle, juste après la mode importée du Moyen-Orient de l’épilation. Catherine de Médicis, très pieuse de son état, intima l’interdiction de l’épilation féminine (sauf pour le front… parce que, tu comprends, la mode…).

 

Mais il n’y eut pas seulement cet événement qui fit respirer un peu nos Poils.

 

Lors de la Découverte des Indiens d’Amériques, les colons découvrirent qu’ils s’agissaient d’individus presque imberbes. Et comme ils les considéraient comme des sauvages, les colons souhaitant se différencier d’eux, décidèrent de ne plus s’épiler. Et ainsi espérer être plus velus que les indiens.

 

Exemple peu glorieux de la bêtise humaine qui eut au moins le mérite d’éteindre pendant un temps l’éradication du poil.

 

Suite au prochain épisode 😉 !

 

***

NB : l’Histoire est une science en perpétuelle mouvement. Ce que je dis aujourd’hui peut être faux demain, car on est pas à l’abri de nouvelles découvertes – et que je n’ai pas lu aussi tous les ouvrages sur le sujet ^^. Pour en savoir plus, je te renvoie vers la sublime vidéo des “Revues du Monde” sur “Peut-on faire confiance à l’Histoire ?” : https://www.youtube.com/watch?v=mBmi5IWuKHg&feature=youtu.be&t=8m3s

 

NB2 : tout commentaire à caractère agressif, humiliants, et n’ayant pour vocation que la haine de l’autre, sera AUTOMATIQUEMENT supprimés. Merci à toi et amour sur toi !

 

***

 

Bibliographie & Sources (pour votre plus grand plaisir !) :

  • Histoire du Poil de Marie-france Auzépi & Joël Cornette
  • Du Poil et de la Bête, Iconographie du Corps Sauvage en Occident à la fin du Moyen-Âge (XIIIe – XVe siècle) de Florent Pouvreau
  • Du Velu au Lisse : Histoire et Esthétique de l’épilation intime de Jean Da Silva
  • Un peu du site Womenology.fr aussi 😉

Laisser un commentaire